Le président de la Fédération Burkinabè de Football (FBF), Sita Sangaré, a été élu membre du Comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Le président de la Fédération Burkinabè de Football (FBF), Sita Sangaré, a été élu membre du Comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF).

SITA SANGARE À LA CAF: LE MÉRITE D’UN BATTANT

La bonne nouvelle du jour est l’élection à l’unanimité du président de la fédération burkinabè de football( FBF), le colonel Sita Sangaré, au sein du comité exécutif de la Confédération africaine de de football ( CAF) lors de l’assemblée générale de cette structure ce 2 février 2018 à Casablanca.

Une fierté et le sentiment des efforts reconnus ont envahi les fans du sport roi au Faso. Cet ex- président de l’union sportive des forces armées (USFA) avait déjà affiché les dispositions d’un jeune battant lorsqu’il assumait les tâches de secrétaire général adjoint de la FBF sous le mandat du Général Nabéré Honoré Traoré . Très vite , l’homme au franc parler va gravir des échelons dans le milieu footballistique et dans son milieu professionnel.

C’est ainsi que le 10 mars 2012, il bénéficie de la confiance des acteurs du football burkinabè en accédant à la tête de la Federation nationale. Il allie détermination, courage et clairvoyance au grand bonheur du football burkinabè. Il sera le tout le premier président de la FBF à brandir le trophée de vice- champion d’Afrique après le brillant parcours des Étalons lors de la CAN 2013 sous la conduite de Paul Put en Afrique du sud.

Le Burkina est désormais craint. Après le manque de succès à la CAN suivante, en 2015 en Guinée équatoriale, le football burkinabè sera à nouveau sur la haute marche continentale à la faveur de la CAN 2017 au Gabon. De loin meilleure équipe de la compétition, les camarades de Charles Kaboré qui sont les poulains de Paulo Duarte, ont été invaincus dans cette CAN sur l’ensemble des 6 matches , avec la parenthèse des tirs au but en demi finale. À cela s’ajoutent les deux phases finales de coupe du monde ratées de justesse et dans les conditions que l’on sait.

Au regard des acquis engrangés en 4 ans , le colonel Sangaré est reconduit à une large majorité le 10 novembre 2016 ( 221 voix contre 75 pour son challenger) à la tête de la FBF.

Les différents programmes de formation, les infrastructures , le rehaussement des prix du championnat et de la coupe du Faso , le developpement du football feminin, les differents partenariats noués avec d’autres fédérations de football et sponsors sont entre autres satisfactions du mandat du colonel Sangaré.

Entreprenant , il tombe dans l’oeil des anciens et nouveaux dirigeants de la CAF et de la FIFA. C’est ainsi qu’il sera retenu comme président de la Commission de développement du football de la FIFA. En 2015 déjà il est désigné comme vice-président des affaires juridiques de la CAF. Deux ans plus tard, soit le 8 mai 2017 à Addis Abeba, il est nommé membre de la commission ad hoc de la CAF. Dès lors on savait que la voix du football burkinabè portait. On le saura davantage lorsque pour la première fois dans l’histoire du football burkinabè un président de la CAF assiste à la finale de la coupe du Faso. Le président Amad Amad était en effet en visite au Burkina du 3 au 6 août 2017.

Et voilà que discrètement le colonel Sangaré porte sa candidature pour intégrer le comité exécutif de la CAF. Il est élu à l’unanimité. À l’orée de sa réélection à la tête de la FBF en novembre 2016, le colonel lançait au monde du football national : ” Ma conviction est qu’il faut mettre un accent sur la relève tout en cherchant à positionner notre sport -roi au plan international.

Il est donc sur la bonne voie à travers son projet : ” Promouvoir la relève et consolider les acquis : mes ambitions pour le football burkinabè” 8

Depuis ce jour 2 février donc le Burkina a une voix à la CAF. La voix d’un président fonceur: Colonel Sita SANGARE.
Share Now

Related Post

Leave us a reply