LES CONCLUSIONS DE L’ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE LA FBF DU 08 AVRIL 2018 A LA DIRECTION GENERALE DE LA DOUANE

LES CONCLUSIONS DE L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE LA FBF DU 08 AVRIL 2018 A LA DIRECTION GENERALE DE LA DOUANE.

COMMUNIQUE DE PRESSE
DES REFORMES OPEREES
Une assemblée générale extraordinaire de la Fédération Burkinabè de Football (FBF) s’est tenue à Ouagadougou le dimanche 8 Avril 2018 avec deux points à l’ordre du jour
Amendement et adoption des réformes
Affiliations de clubs
Débutée à 9h00 , l’Assemblée générale a accueillie , à l’ouverture des travaux, le secrétaire général du ministère des Sports et des Loisirs, un représentant du Maire de Ouagadougou , le président du Comité National Olympique et des Sports Burkinabè (CNOSB), le Directeur Général du Fonds National pour la Promotion des Sports et des Loisirs (FNPSL), le Président de l’Union Nationale des Supporters des Etalons (UNSE) et de nombreux invités dont le Directeur Général des Douanes .
Les membres statutaires de l’Assemblée générale ont massivement répondu présents. Ainsi l’Assemblée a enregistré la présence effective des 13 ligues régionales , des 16 clubs de D1 , de 21 clubs de D2 sur les 24 existants, de 70 clubs de D3 sur les 107 affiliés, de 5 clubs Dames de D1 sur les six et de 14 clubs dames de D2 sur les 16 existants, soit un total de 159 présents sur 182. Le quorum largement atteint a permis au président du Comité exécutif de la FBF, le Colonel Sita SANGARE, d’ouvrir les débats après les exposés de la Commission chargée des Réformes présidée par Wenceslas Ilboudo. Les textes concernés par ces réformes sont :
Les statuts de la Fédération Burkinabè de Football
Le code de discipline
Le code électoral
Le Règlement général des compétitions
Les attestations d’emploi des joueurs
Les contrats d’engagement des joueurs
Les agents de matches et de joueurs
La Régulation des transferts des joueurs
Le code d’éthique
Les règlements sur les licences des clubs
La chambre Nationale de résolutions des crises
Point après point, les participants sont librement intervenus pour apporter leurs amendements avant toute adoption. Ceci l’a été dans une démocratie expressive à la grande satisfaction de tous.
Quelques points des réformes opérées sont à retenir. Ainsi, désormais, seul le président de la FBF sera élu. Après son élection, il lui sera loisible de s’associer les compétences qu’il juge nécessaire pour former le comité exécutif, y compris dans les listes des candidats malheureux ; toute chose qui permettra la participation de tous à la construction de notre football national.
Les réformes adoptées exigent désormais que tout candidat à la présidence de la FBF soit parrainé par au moins trois(3) des 13 ligues régionales existantes et s’acquitte d’une caution de deux (2) millions de FCFA remboursables si l’intéressé obtient 1/10 des voix. Le mandat du président de la FBF est désormais limité à 4 ans renouvelables deux (2) fois. Aussi, tout candidat à ce poste doit avoir un âge compris entre 30 et 70 ans.
Les codes d’éthique et de discipline ont été étoffés et la liste des infractions énumérée. Aussi la procédure pour les sanctions a-t-elle été clairement précisée.
Des réformes adoptées figurent deux structures nouvelles. Il s’agit :
de la Chambre Nationale de résolution des crises qui se saisira désormais des problèmes entre acteurs du football. La volonté de la FBF étant de se conformer aux directives de la FIFA et incitant à résoudre les litiges du football et des footballeurs hors des juridictions ordinaires ;
du Comité d’urgence : Ce nouvel organe qui se veut léger dans sa composition est habilité à prendre des décisions entre deux assemblées générales.
S’agissant du deuxième point de l’ordre du jour, l’assemblée générale a entériné l’affiliation de 24 nouveaux clubs, rejeté l’affiliation de 12 autres et suspendu pour un (1) an 20 clubs pour non-participation aux activités de la FBF.
Le Comité exécutif de la Fédération Burkinabè de Football se félicite de l’esprit sportif dans lequel les échanges ont eu lieu. Il tient à exprimer ses remerciements au Ministère des Sports et des Loisirs et à tous les autres invités qui ont tenu à assister à la cérémonie d’ouverture. Il voudrait également féliciter tous les participants à cette Assemblée Générale dont les conclusions vont aider à booster davantage notre football national. La séance a été levée à 17h17 mn.

Le Porte-Parole de la FBF

Alexandre Le Grand Rouamba

 

 

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE LA FBF DU 08 AVRIL 2018 A LA DIRECTION GENERALE DE LA DOUANE

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE LA FBF.

PROCES-VERBAL DES TRAVAUX DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA FEDERATION BURKINABE DE FOOTBALL.

L’an deux mil dix-sept et le samedi 14 octobre, s’est tenue à partir de 09 heures dans la salle de conférence de la Direction Générale des Douanes, l’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de l’année 2017 de la Fédération Burkinabé de Football (FBF).

Cette assemblée générale avait pour but de dresser le bilan de la saison sportive écoulée et de traiter de questions diverses intéressant la vie de la fédération.

L’ouverture des travaux de l’AGO s’est faite sous la Présidence du Directeur des Compétitions représentant monsieur le Ministre des sports et des Loisirs avec à ses côtés le Président de la FBF, le Président de la Ligue Régionale du Centre de Football et d’éminentes personnalités.

Trois allocutions ont ponctué la cérémonie d’ouverture, à savoir le mot de bienvenue du Président de la Ligue Régionale du Centre de Football qui a remercié le Comité exécutif pour le choix de sa ligue pour les travaux de l’Assemblée Générale pour lesquels il souhaite une bonne session.

L’allocution de monsieur le Président de la FBF au cours duquel il a souligné le bénévolat des membres du Comité Exécutif des structures sportives et notamment de celui du Comité Exécutif a démarrée par l’observation d’une minute de silence en la mémoire de tous les sportifs disparus au cours de la saison sportive..

Il a souligné que l’année sportive a été globalement satisfaisante sur le plan footballistique au regard de l’organisation régulière des différentes compétitions nationales et de la bonne prestation des Étalons à la CAN Gabon 2017 ; d’où ils sont sortis avec la médaille de bronze.

Il a relevé que l’espoir est permis au regard de l’engouement autour du football burkinabè qui a valu la reconduction de partenariats avec des structures comme ORANGE, ONATEL et bien d’autres encore.

Aussi, des efforts ont-ils été fournis dans le domaine de la formation des entraineurs et des arbitres, de la réfection des infrastructures sportives (installation des grilles de protection des terrains d’entrainement de certains clubs à Ouagadougou et Bobo Dioulasso).

Il a aussi salué les efforts fournis par les autorités du pays en faveur du Football ; notamment la reconduction des bourses et l’accompagnement du Comité Exécutif dans la réussite de ses activités.

Le dernier discours a été celui du représentant de monsieur le Ministre des sports et des Loisirs qui a loué les efforts du Comité exécutif et transmis au monde footballistique les encouragements de monsieur le Ministre des sports et Loisirs. Il a aussi reconnu la bonne collaboration entre le Comité Exécutif de la FBF et le Ministère des Sports et Loisirs et déclaré au nom de monsieur le Ministre des Sports et Loisirs, l’ouverture de l’Assemblée Générale de la FBF pour conclure son allocution.

À l’issue de l’ouverture officielle, les travaux se sont poursuivis avec tout d’abord la vérification des mandats des différents clubs par appel nominatif du Secrétaire Général de la FBF, la constatation du quorum suffisant pour la tenue de l’Assemblée Générale, puis avec la désignation d’un scrutateur (Monsieur SANOU Karim de Bobo Sports) ainsi que des vérificateurs du Procès-Verbal de l’Assemblée Générale  (Messieurs  Balamine OUATTARA, Président de la Commission d’Appel de la FBF et Charles BADOUN Secrétaire Général de la Ligue Régionale du Centre de football).

L’ordre du jour se déclinait comme suite :

  1. Amendement et adoption du procès-verbal de l’Assemblée Générale de la saison sportive 2015-2016 ;
  2. Approbation du rapport d’activités de la saison sportive 2015-2016 ;
  3. Approbation du bilan moral et financier de la saison sportive 2015-2016 ;
  4. Approbation du programme d’activités budgétisé de la saison sportive 2017-2018 ;
  5. Affiliations et désaffiliations ;

 

  1. Amendement et adoption du procès-verbal de l’Assemblée Générale de la saison sportive 2015-2016

Le procès-verbal de la saison sportive 2016-2017 a été lu en intégralité par le Secrétaire Général de la FBF. Les participants, après en avoir pris connaissance et porté quelques observations de forme, l’ont adopté à l’unanimité.

  1. Approbation du rapport d’activités de la saison sportive 2015-2016 

 

Le rapport d’activités est l’instrument d’évaluation des performances du comité exécutif. C’est aussi un outil de contrôle des autorisations accordés au comité exécutif pour l’exécution des activités annuelles.

Le rapport d’activités de l’année 2017 a été présenté par le Secrétaire Général du comité exécutif. La présentation a consisté à faire le point des activités menées et à dresser le bilan financier y relatif.

De son exposé, il ressort que plusieurs activités ont été menées au plan international pour renforcer la présence du Burkina aux réunions et rencontres mais aussi au plan interne pour dynamiser les structures du football national et assurer la tenue régulière des compétitions conformément au programme approuvé lors de la dernière Assemblée Générale.

Ainsi des informations complémentaires ont été apportées au rapport d’activités et relatifs aux points ci-après:

  • Classement du championnat national D2 ;
  • Changement de nom du partenaire gérant le parc des bus : Excellium Transport devient Sahelium Transport ;
  • Les efforts fournis pour l’amélioration de l’arbitrage ainsi que la formation des arbitres pour couverture toutes les Ligues régionales en arbitres compétents ;
  • Les informations sur l’accompagnement qui peut être fait pour le stade Régional de Koudougou et de Gaoua en construction ;
  • Le démarrage des travaux de la pose du gazon synthétique par l’appui de la Fédération Royale Marocaine de Football sur le stade de Ziniaré ;
  • Les informations sur l’éclairage du stage Wobi ont été également données de même que le projet initié pour l’éclairage par des panneaux solaires du stade Sangoulé Lamizana pour une expérimentation avec l’aide de la FIFA

À l’issue des réponses fournies aux questions de compréhension, suite à la présentation du rapport d’activités, l’Assemblée Générale a estimé que les objectifs fixés ont été atteints. Elle a donc adopté le rapport d’activités sous réserve de la prise en compte des amendements formulés et relatifs aux résultats.

 

  1. Approbation du rapport financier

Le rapport financier a fait l’objet de la présentation du Président de la Commission Finances du Comité Exécutif de la FBF. Ce rapport financier fait ressortir de la période du 1er janvier au 31 août 2017 des recettes d’un montant de deux milliards deux cent huit millions neuf cent cinquante-huit mille huit cent trente-neuf (2.208.958.839) francs CFA et des dépenses d’un montant de deux milliards deux cent soixante-deux  millions trois cent soixante-dix-huit mille cent dix-huit  (2. 262. 378.118) francs CFA d’où un flux net négatif de cinquante-trois millions quatre cent dix-neuf mille deux cent soixante-dix-neuf (53.419.279) francs CFA.

Prenant en compte le solde d’ouverture en début de période qui était de soixante-dix-sept millions six cent cinquante-cinq mille quatre cent cinquante (77.655.450) francs CFA, Le solde de trésorerie fait ressortir des disponibilités de vingt-quatre millions deux cent trente-six mille cent soixante-onze (24.236.171)  francs CFA à la date du 31 août 2017.

Ce sont surtout les subventions de la FIFA, la CAF, l’État et le sponsoring qui ont constitué les recettes au cours de cette période tandis que les dépenses ont surtout porté sur les immobilisations, les acquisitions de matériels, les achats, les charges de personnel et les services extérieurs A et B en plus des autres charges.

Pour certifier ce rapport les commissaires aux comptes ont été invités à s’exprimer. Ceux-ci ont assuré avoir effectué des contrôles et vérifications suivant les normes SYSCOHADA requises d’un audit. Ils affirment n’avoir relevé aucune inexactitude ou non-conformité des états financiers et ont donc certifié de la régularité et de la conformité du rapport financier.

Suite à cette intervention, par les commissaires aux comptes, l’Assemblée Générale à l’unanimité a adopté le document.

 

  1. Approbation du programme d’activités budgétisé de la saison sportive      2017-2018 

 

Après l’approbation du rapport Financier, le point suivant de l’ordre du jour abordé a été l’approbation du programme d’activités budgétisé de la saison sportive 2017-2018.

Le  Secrétaire Général a rappelé que ce programme est élaboré en conformité du canevas demandé par le Ministère des Sports et Loisirs. Ce programme d’activités est l’autorisation par excellence donnée au Comité Exécutif de mener un certain nombre d’activités approuvées par l’Assemblée générale. Il s’inspire du programme quadriennal de gouvernance du comité exécutif « Promouvoir la relève et consolider les acquis ».

Le programme d’activités tel que présenté tient compte de la capitalisation des acquis précédents, des contraintes et de la capacité réelle des acteurs à conduire les activités programmées pour tendre vers le football professionnel.

Ce programme d’activités a été élaboré et budgétisé sur la base du programme FIFA Forward. Il est évalué à Dix milliards neuf cent vingt-neuf millions huit cent vingt-huit mille neuf cent quatre-vingt-dix-sept  (10.929.828.997) francs FCA.

Il est structuré sur les trois (03) axes du développement de notre football à savoir :

  • Axe 1, relatif au football de masse est évalué à quatre cent douze millions cinq cent quatre-vingt-quatre mille neuf cents (584.900) francs CFA ;
  • Axe 2, relatif au football d’élite est évalué à cinq milliards quatre cent soixante-six millions quatre cent vingt-neuf mille quatre-vingt-dix-sept (466.429.097) francs FCA. Il prend en compte les activités de nos équipes nationales ;
  • Axe 3, relatif à la contribution du cadre et des conditions de la pratique du football est évalué à cinq milliards cinq cent millions huit cent quinze mille (500.815.000) francs FCA dont quatre milliards trois cent quatre vingt dix millions neuf cent mille (4.390.900.000) francs FCA pour les infrastructures au profit du développement de notre football.

Le Secrétaire Exécutif du Département des Compétitions Nationales (DCN) a également donné des informations sur le calendrier des compétitions et a informé l’Assemblée Générale, que sur instruction de la FIFA, les championnats nationaux débuteront en début novembre 2017 et se termineront au plus tard le 31 mai 2018. Il a également partagé la vision du Comité Exécutif de la FBF quant aux compétitions les années à venir. Ainsi, il a laissé savoir que le DCN compte mettre en œuvre les compétitions suivantes :

  • Un championnat Professionnel à douze (12) équipes qui seront issues du Championnat National D1 à la fin de la saison 2018-2019 et tenant compte également du cahier de charges des équipes engagées au championnat professionnel ;
  • Un championnat national de première division à seize (16) équipes. Les équipes seront les équipes non qualifiées au championnat professionnel issues du championnat national D1 complétées par des équipes issues du championnat national D2 et tenant compte de leur classement à la fin de la saison 2018-2019 ;
  • Un championnat national D2 de deux (2) poules de dix (10). Les équipes seront les équipes non qualifiées pour le championnat national D1 complétées par des équipes issues du championnat national D3 et tenant compte de leur classement à la fin de la saison 2018-2019.

Ce programme d’activités a été également adopté à l’unanimité par l’Assemblée Générale.

 

  1. Affiliation et désaffiliations

 

Abordant le point relatif aux affiliations et désaffiliations, le Secrétaire Général a présenté au total, 36 demandes d’affiliations reçues au Secrétariat général de la FBF. Ces dossiers ont été transmis à la Commission des Affaires Juridiques pour étude et avis afin qu’à la prochaine Assemblée Générale de la FBF, les décisions d’affiliation soient entérinées.

Les propositions de désaffiliations ont concerné les clubs qui ne participent pas aux activités de la fédération. Là également, les dossiers ont été soumis à la Commission des Affaires Juridiques pour étude et avis. Le rapport de cette Commission sera soumis au Comité Exécutif pour décisions qui seront  également entérinées à la prochaine Assemblée.

L’Assemblée a approuvée ces procédures et autorisée de passer au dernier point de l’ordre du jour.

 

  1. Divers

Dans les divers, le premier point abordé a été la question de la gestion des bus. La Ligue Régionale des Hauts-Bassins de Football a souhaité que le tarif de location des bus soit revu à la baisse c’est-à-dire en dessous des cinquante mille (50.000) francs CFA prévu actuellement par jour.

Le Président du Comité Exécutif de la FBF a rappelé les conditions d’obtention de ces bus dont la gestion devrait normalement générer des ressources additionnelles à la FBF afin de favoriser l’accroissement du parc mais a promis la mise en place d’une cellule qui étudiera la faisabilité d’une baisse de la tarification.

Le second point des divers a été la question des réformes engagées depuis la mise en place du Comité Exécutif. Le Président de la Commission réformes a informé les acteurs qu’un draft leur sera soumis pour amendement avant son adoption à la prochaine Assemblée Générale.

Le troisième point a concerné la police d’assurance des clubs pendant le championnat national. Il a été demandé aux clubs de déposer une liste de 37 personnes en vue de finaliser le contrat avec la compagnie Générale Assurance (GA).

Le quatrième point des divers est relatif à la mise à disposition par les Ligues Régionales des feuilles de matchs et rapports des officiels de matchs lors des différentes compétitions.

Le cinquième divers est relatif au compte rendu fait par le Conseiller Juridique du président de la FBF, Maître SAMA sur la saisine du TAS pour la décision de la commission des Compétitions de la FIFA de faire rejouer le match Afrique du Sud Vs SENEGAL comptant pour les éliminatoires de la coupe du Monde. Un avocat Espagnol a été commis pour défendre les intérêts de la FBF.

Les autres points des divers ont porté sur des informations partagées avec les membres de l’AG. Il s’agit :

  • l’organisation du championnat de petites catégories  ainsi que l’invite faite aux responsables des clubs sur le respect des âges dans les championnats de petites catégories :
  • le besoin de formation des entraineurs de petites catégories dans les communes ;
  • le besoin de dotation des équipes de petites catégories en équipements sportifs ;
  • la transparence dans la gestion des frais de transport des joueurs

Les clubs ont aussi été invités à satisfaire aux formalités de licence pour ne pas être surpris par les délais.

Concernant les primes allouées aux équipes lors de nos championnats nationaux, le Président du Comité Exécutif de la FBF a dit que cela est un choix fait par le Comité Exécutif  de primer les trois premiers dans le but de susciter l’excellence dans les compétitions.

Pour le son mot de clôture des travaux, le Président du Comité exécutif a invité les acteurs à user des conclusions de l’Assemblée Générale pour forger des lendemains meilleurs tout en les remerciant pour les efforts consentis. Il les a aussi exhortés à la responsabilité pour sauvegarder la paix et la cohésion gages d’un football de qualité et a souhaité un bon retour à chaque participant.

 

Fait à Ouagadougou, les jour, mois et an ci-dessus.

 

Le Secrétaire de séance                                  Le Président de séance

 

Boureima BALIMA                                            Colonel Sita SANGARE

                                                                                       Chevalier de l’Ordre National

 

Share Now

Related Post

Leave us a reply